Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Création du Parti Québec solidaire


Françoise David, présidente de la Fédération des femmes du Québec

5 février 2006

Un millier de délégués, dont la moitié sont des femmes, sont réunis en congrès à l'Université de Montréal afin de fonder une nouvelle formation politique. Elle portera le nom de Parti Québec solidaire.

Le projet d'unifier les forces de gauche au sein d'une seule formation politique sur la scène provinciale, remonte à plusieurs années. Il devient réalité le 5 février alors que Option citoyenne et l'Union des forces progressistes, qui ont respectivement vu le jour en 2004 et en 2002, décident de fusionner. Le Parti Québec solidaire (PQS), nom approuvé à la quasi unanimité par les délégués, se définit comme étant « écologiste, de gauche, démocrate, féministe, alter-mondialiste, et d'un Québec pluriel, souverain et solidaire ». Contrairement à la coutume, le nouveau parti n'a pas un chef, mais deux porte-parole, en l'occurrence Françoise David et Amid Khadir. Le PQS compte être sur les rangs dès avril, lors d'une élection partielle qui aura lieu dans la circonscription de Sainte-Marie-Saint-Jacques. Même s'il ne compte que quelques milliers de membres, l'influence du PSQ est suffisamment importante pour qu'il inquiète le Parti québécois (PQ) qui redoute qu'une division du vote souverainiste ne profite aux autres partis.


En référence: Le Devoir, 4 et 5 février 2006, p. B1; 6 février 2006, p. 1 et A8. La Presse, 5 février 2006, p. 1 et A8.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke