Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Décès de la coureuse à pied Émilie Mondor

9 septembre 2006

La coureuse à pied Émilie Mondor décède dans un accident de voiture près de Hawkesbury, en Ontario. La jeune femme de 25 ans s'était imposée au fil des ans comme la meilleure coureuse canadienne de demi-fond de sa génération.

Originaire de Mascouche, dans la région de Lanaudière, Mondor a défendu les couleurs du Canada lors de nombreuses compétitions internationales. Après s'être distinguée lors des championnats du monde junior de cross-country, elle devient en 2003 la première Canadienne à franchir les 5000 mètres en moins de 15 minutes. Reconnue comme une battante, Mondor a également pris part aux Jeux olympiques d'Athènes, en 2004, avant de voir sa progression hypothéquée par des blessures et des problèmes de santé. Revenue à la compétition à l'été 2006, elle projetait de participer au marathon de New York, en novembre 2006, lorsqu'elle perd la vie dans un accident de voiture sur la route 417, dans les environs de Hawkesbury. Ironie du sort, Émilie Mondor est décédée le jour de la tenue du marathon international de Montréal, un des événements majeurs de la saison d'athlétisme au Québec.


En référence: La Presse, 11 septembre 2006, p. A1 et S3; 16 septembre 2006, p. A7 et S9. Le Devoir, 11 septembre 2006, p. B4.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke