Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Fin du voyage spatial de Guy Laliberté


Guy Laliberté

11 octobre 2009

Le fondateur du Cirque du Soleil, Guy Laliberté, effectue un voyage dans l'espace à bord d'une capsule Soyouz. L'événement occupe une grande place dans les médias québécois avant que l'équipage ne revienne sur Terre sain et sauf 12 jours après son départ.

Guy Laliberté devient le septième « touriste de l'espace », une expression utilisée pour décrire les civils qui défraient d'importants montants d'argent pour vivre une expérience spatiale aux côtés d'un équipage de spécialistes. On estime à 35 millions de dollars la somme qu'il aurait dépensée à cette occasion. Les étapes précédant le départ de Laliberté, dont son entraînement, sont suivies avec intérêt au Québec où un débat s'engage sur la pertinence de tels vols. L'apprenti cosmonaute s'envole finalement le 30 septembre à partir de la base de Baïkonour, au Kazakhstan. Tout se déroule sans anicroches et des images de Laliberté, entouré des membres de la mission sur la station spatiale internationale, sont diffusées. Ce voyage sert également au fondateur du Cirque du Soleil et à l'organisme One Drop, qu'il a mis sur pied, à faire avancer une cause qui leur tient à coeur : la sensibilisation à l'importance de l'eau pour l'avenir du genre humain. Dans cette optique, un spectacle à grand déploiement est présenté le 9 octobre. Intitulé « De la Terre aux étoiles pour l'eau », il met en vedette des personnalités préoccupées par la cause environnementaliste - Al Gore, David Suzuki, etc. - ainsi que des artistes de réputation internationale - Bono, Peter Gabriel, Garou, etc. Portant fièrement le nez de clown qui est devenu sa marque de commerce, Guy Laliberté revient sur Terre le 12 septembre.


En référence: La Presse, 10 octobre 2009, p. A6-A7, 13 octobre 2009, p. A11; Le Devoir, 10 et 11 octobre 2009, p. A2-A3. http://www.radio-canada.ca/nouvelles/arts_et_spectacles/2009/10/11/001-Laliberte-retour.shtml



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke