Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Visite du duc et de la duchesse de York à Québec


Visite royale HMS Ophir et escorte à Québec

16 septembre 1901

Toute la ville de Québec est en liesse alors que le premier ministre du Canada, Wilfrid Laurier , et le premier ministre du Québec, Simon-Napoléon Parent , accueillent le duc et la duchesse d'York.

Deux jours plus tard, le duc et la duchesse d'York sont accueillis à Montréal par le premier ministre du Canada, Wilfrid Laurier , et l'évêque de Montréal, Mgr Paul Bruchési . Ils font par la suite la visite de congrégations religieuses et sont reçus par Lord Strathcona. En réponse à l'adresse que lui offre ce dernier, le duc déclare : «Tous les sacrifices et les ennuis qui peuvent découler de l'accomplissement de la mission dont m'a chargé mon père sont amplement rachetés par votre généreuse sympathie et l'enthousiasme universel qu'on nous a montré, par les connaissances que nous y avons acquises, et par l'espérance que nous avons dans une certaine mesure renforcé les bases du grand empire». Au cours de la réception à Villa-Maria, au couvent des Révérendes Soeurs de la Congrégation de Notre-Dame, c'est en français que le duc de York s'adresse à ses hôtesses: «Et maintenant, mesdames, je veux vous dire, en cette langue si bien conservée parmi vous, combien je suis sensible à vos hommages de loyauté envers le Roi, mon père, ainsi qu'aux voeux de bonheur que vous formez pour la duchesse et pour moi...» Tant à Québec qu'à Montréal, les réceptions organisées pour la visite royale sont faites de façon majestueuse et grandiose. La population de Québec, ainsi que la centaine de milliers de visiteurs présents, assistent d'ailleurs à un gigantesque feu d'artifice organisé pour le duc et la duchesse. La ville entière est décorée pour l'occasion et des milliers de musiciens sont présents pour rendre hommage aux invités.


En référence: La Presse, 16 septembre 1901, p.1, 17 septembre 1901, p.1, 8-9, 18 septembre 1901, p.1 et 19 septembre 1901, p.7.
En complément: Robert Rumilly, Histoire de la province de Québec: Israël Tarte, Montréal, Éd. Bernard Valiquette, 1944, p.62-63.
Crédits pour la photo: Année: 1901. © Musée McCord Auteur: William McFarlane Notman. Commanditaire: . Référence: VIEW-6707 Site Internet du Musée McCord. Le musée fait une mise à jour régulière de ses données. Pour en savoir plus sur le document, visitez le site du Musée McCord..



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke