Élections de trois Québécoises à la Chambre des communes, à Ottawa

 


Jeanne Sauvé, gouverneure générale du Canada.Année: 1980. © Archives nationales du Canada Auteur: Inconnu. Référence: Site internet Nelson Canadian Discovery Disk Rubrique : «Time period or category»..

[30 octobre 1972]

Les libérales Monique Bégin , Albanie Morin et Jeanne Sauvé sont les premières Québécoises à occuper le poste de député à la Chambre des communes, à Ottawa.

La députée de la circonscription de Saint-Michel, Monique Bégin , occupera des fonctions importantes dans le cabinet du premier ministre Pierre Elliott Trudeau. Elle sera notamment ministre du Revenu (1976-1977) et ministre de la Santé nationale et du Bien-être social (1977-1984). La députée d'Ahuntsic, Jeanne Sauvé , détiendra également des portefeuilles importants avant de devenir la première femme à occuper le poste d'orateur de la Chambre des communes (1980-1984), puis de gouverneur général du Canada (1984-1990). Parlant de ses débuts en politique, Monique Bégin dira : «Étant l'une des rares femmes en politique, j'ai eu dès le début le sentiment d'être dans un lieu interdit où j'étais exceptionnellement tolérée.»


En référence: L'Encyclopédie du Canada : édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.283-284 et 2237. (citation extraite de) Don Gilmour, Achille Michaud, Pierre Turgeon, Le Canada: une histoire populaire de la Confédération à nos jours, Saint-Laurent, Fides, 2001, p.273.
En complément: Shirley E. Woods, Une femme au sommet, son Excellence Jeanne Sauvé, Montréal, Editions de l'Homme, 1986, 269 p. Yves Bélanger et al., L'Ère des libéraux : le pouvoir fédéral de 1963 à 1984, Sillery, Presses de l'Université du Québec, 1988, 442 p. Christina McCall-Newman, Les rouges : un portrait intime du parti libéral, Montréal, Éditions de l'Homme, 1983, 528 p.

  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle Perspective monde