Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Vente de six quotidiens régionaux par le groupe Gesca

18 mars 2015

Le groupe Gesca annonce qu'il conserve le contrôle du journal montréalais La Presse, mais qu'il se départit de six quotidiens régionaux. Ceux-ci passent aux mains de Capitales Média, un groupe nouvellement formé dont le seul actionnaire est Martin Cauchon, un ex-ministre libéral.

La situation de la presse écrite est en plein bouleversement au début du XXIe siècle. En 2013, La Presse, un des quotidiens les plus lus au Québec, entreprend un vigoureux virage numérique avec La Presse +. Puis, en 2014, les frères Paul fils et André Desmarais, qui sont à la tête de Power Corporation, sèment la crainte dans le monde des journaux régionaux en s'interrogeant publiquement sur l'avenir de ceux-ci. Gesca, une filiale de Power Corporation, est propriétaire de plusieurs de ces journaux, dont Le Soleil de Québec et La Tribune de Sherbrooke. Le 18 mars 2015, un autre tournant s'amorce. Un nouveau groupe de presse, Capitales Média, annonce qu'il s'est porté acquéreur de ces deux quotidiens ainsi que de quatre autres journaux régionaux bien connus : Le Droit (Ottawa-Gatineau), Le Quotidien (Saguenay), Le Nouvelliste (Trois-Rivières) et La Voix de l'Est (Granby). Les modalités de la transaction ne sont pas dévoilées. L'unique actionnaire de l'entreprise est Martin Cauchon, un ex-ministre fédéral qui a été candidat au leadership du Parti libéral du Canada en 2013. Celui-ci se dit confiant dans l'avenir de ces journaux et de l'information régionale. Cette annonce réjouit les syndicats puisque plus de 500 emplois sont en jeu. Le peu d'expérience de Cauchon dans le domaine des médias et le fait qu'il soit un proche de la famille Desmarais suscitent toutefois beaucoup d'interrogations sur l'avenir de Capitales Média, dont le siège social sera à Québec, et des journaux régionaux qu'il vient d'acquérir.


En référence: http://www.lactualite.com/blogues/le-blogue-economie/la-vente-des-quotidiens-de-gesca-premiere-analyse/ http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/408567/les-desmarais-causent-un-choc-dans-les-regions http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/economie/2015/03/18/002-capitales-medias-cauchon.shtml



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke