Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Fondation de «L'Action française» par l'abbé Lionel Groulx


Le chanoine Lionel Groulx à son pupitre de professeur

Janvier 1917

L'abbé Lionel Groulx participe à la création de la revue mensuelle «L'Action française». Historien, Groulx devient le premier rédacteur de la revue qu'il imprègne de l'idéologie clérico-nationaliste. Ses écrits auront une grande influence sur les milieux nationalistes.

En réaction à la crise de la conscription et au nationalisme canadien de Henri Bourassa , Lionel Groulx fonde «L'Action française» dont il sera le premier rédacteur en chef. «L'Action française» sera l'organe par excellence du nationalisme canadien-français. Cette revue est lancée en janvier par la Ligue des droits du français. Pour se distinguer de «L'Action-française», (revue française à tendance monarchiste dirigée par Charles Maurras) qui sera condamnée en 1926 par le Pape Pie XI, on changera le nom de «L'Action française» pour celui de «L'Action canadienne-française» l'année même de cette condamnation. Lionel Groulx pourra à travers cette publication diffuser son idéologie clérico-nationaliste. Pour lui, la religion catholique et la langue française sont les principaux facteurs d'homogénéité nationale des Canadiens français.


En référence: Denis Monière, Le développement des idéologies au Québec des origines à nos jours, Montréal, Québec/Amérique, 1977, p.246 et 252. L'Encyclopédie du Canada: édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.17. Paul-André Linteau, René Durocher, Jean-Claude Robert, Histoire du Québec contemporain: de la Confédération à la crise (1867-1929), Montréal, Boréal Express, 1979, p.612-614.
En complément: Jean-Louis Roy, Maîtres chez nous: dix années d'Action française, 1917-1927, Montréal, Leméac, 1968, 75 p. Conseil de la langue française, Le français au Québec: 400 ans d'histoire et de vie, Québec - Publications du Québec et Fides, 2000, p.149. Les Cahiers d'histoire du Québec au XXe siècles, «Lionel Groulx: actualité et relecture», v.8 automne 1997, 234 p. Michel Bock, «Le Québec a charge d'âmes: l'Action française de Montréal et les minorités françaises (1917-1918), Revue d'histoire de l'Amérique française, v.54,n.3, hiver 2001, p.345-384.
Crédits pour la photo: Année: 1927. © nd Auteur: inconnu. Référence: Archives Université de Montréal.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke