Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Retrait du Québec d'une conférence fédérale-provinciale sur les communications

15 juillet 1975

Une conférence fédérale-provinciale des ministres des Communications se tient à Ottawa. Après une journée de discussions, le Québec se retire comme participant actif et décide de contenter du rôle d'observateur.

Dès la première journée, le ministre québécois des Communications, Jean-Paul L'Allier, décide de quitter la conférence car, selon lui : «la position du gouvernement fédéral, telle que défendue par M. (Gérard) Pelletier (ministre fédéral des Communications), est tout à fait inacceptable pour le Québec parce qu'elle exige des provinces une reconnaissance explicite de la juridiction d'Ottawa dans l'ensemble du dossier des communications comme préalable à une participation au sein du futur Comité sur la politique des télécommunications. Quant à nous, c'est un dossier clos parce que le gouvernement fédéral n'est pas prêt à un partage dans le secteur des communications et que de notre côté nous ne sommes nullement intéressés à jouer les groupes de pression au sein des structures consultatives mises en place par Ottawa.» Alors que les ministres des provinces font leurs demandes concernant la cablodistribution, la radiodiffusion et les sociétés exploitantes, le ministre Pelletier, leur répond «je dois vous dire que l'objet de vos demandes n'est pas réaliste». Il ajoute de plus «qu'elles supposent un transfert de juridiction entre les deux paliers de gouvernement et qu'elles ne pourraient trouver grâce que dans le cadre d'une conférence des premiers ministres».


En référence: Le Devoir, 16 juillet 1975, p.1,6.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke