Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Publication du document «Bâtir le Québec»


Bernard Landry, ministre d'État au Développement économique, Jacques Léonard, ministre d'État à l'Aménagement et ministre responsable de l'Office de planification et de développement économique du Québec et Pierre Marois, ministre d'État au Développement

6 septembre 1979

Le ministre d'État au Développement économique du Québec, Bernard Landry , rend public un énoncé de politique économique de 523 pages intitulé «Bâtir le Québec».

Dans ce document, le gouvernement du Parti québécois précise les fondements de sa stratégie de développement économique. Il indique que le secteur privé consititue le principal moteur de l'économie québécoise : «Les moyens de production sont, au Québec, en quasi-totalité entre les mains des agents privés de l'économie et la responsabilité d'assurer un développement économique suffisant incombe d'abord au secteur privé. [...] Le développement social n'est cependant plus dissociable des objectifs de justice sociale, de qualité de vie et de respect de la personne et de l'environnement. L'État demeure l'arbitre des choix collectifs et se doit de corriger les abus ou l'inefficacité du système de l'économie de marché». Selon «Bâtir le Québec», l'État demeure un important levier de développement économique, d'autant plus que «chaque dollar consacré à des dépenses publiques crée davantage d'emplois et de revenus salariaux qu'un dollar provenant des ménages, de la formation brute de capital fixe des entreprises, ou des exportations.» Le gouvernement du Parti québécois étant favorable à l'action concertée, il attribue à l'État le rôle d'assurer la coordination des différents agents de la vie collective. «Bâtir le Québec» passe également en revue tous les secteurs de l'économie québécoise et suggère des orientations à prendre pour favoriser le développement de ces secteurs. La phase II de «Bâtir le Québec» sera publiée en 1982 et s'intitulera «Le Virage technologique». Dans ce document, rédigé sous la direction du ministre Bernard Landry , le gouvernement réitère son adhésion au principe de la concertation. De plus, on y explique qu'il faut miser sur l'introduction et le développement des nouvelles technologies pour permettre au Québec de sortir de la crise économique. Il est également question de privilégier le développement des exportations.


En référence: Yves Bélanger, Québec inc.: l'entreprise québécoise à la croisée des chemins, Montréal, HMH, 1998, p.149-150.
En complément: Ministère d'État au Développement économique, «Bâtir le Québec. Énoncé de politique économique. Syhthèse, orientations et actions», gouvernement du Québec, 1979, 186 p. Michel Vastel, Landry : le grand dérangeant, Montréal, Éditions de l'Homme, 2001, p.163-168. Ministère d'État au Développement économique, «Le Virage technologique. Bâtir le Québec, phase II: programme d'action économique 1982-1986», gouvernement du Québec, 1982, 248 p.
Crédits pour la photo: Année: 1978. © Office du film du Québec Auteur: Henri Rémillard. Commanditaire: Ministère d'État au Développement économique. Référence: Archives nationales du Québec, à Montréal Fonds E6, S7, cote: p780648.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke