Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Élection de Brian Mulroney au poste de chef du Parti progressiste-conservateur du Canada


Brian Mulroney, premier ministre du Canada

11 juin 1983

Brian Mulroney est choisi chef du Parti progressiste-conservateur (PPC) au quatrième tour de scrutin du congrès au leadership de cette formation qui se déroule à Ottawa. Il obtient 54,5 % des voix contre 45,5 % pour son rival, le chef sortant, Joe Clark .

Cette course est une conséquence directe de la décision prise par le chef Joe Clark le 28 janvier 1983. Insatisfait du taux d'appui de 66,9 % accordé par ses militants, celui-ci avait décidé de déclencher un congrès à la direction afin de clarifier une fois pour toutes la question de son leadership. Huit candidats sont sur les rangs, mais trois favoris se distinguent rapidement : Joe Clark, Brian Mulroney et John Crosbie. Lorsque le troisième tour s'amorce, Clark est en tête, mais Mulroney, qui s'est rallié le support de Michael Wilson et Peter Pocklington, a le vent dans les voiles. Troisième au terme du troisième tour de scrutin, John Crosbie pose un geste décisif en laissant les délégués qui l'ont supporté libres de choisir entre Clark et Mulroney au quatrième et dernier tour. Pour la première fois de la journée, Mulroney prend l'avantage avec 1 584 votes contre 1 325 pour Clark. Originaire de Baie-Comeau, le nouveau chef est conscient des espoirs qui sont placés en lui. Il déclare à la presse : «Je sais que j'ai été élu en partie parce que les anglophones croyaient que je pouvais offrir cette percée (au Québec) qui est tellement indispensable pour la formation d'un parti national et d'un gouvernement majoritaire.» Mulroney mènera les Progressistes-conservateurs à la victoire un an plus tard, lors de l'élection générale du 4 septembre 1984.


En référence: Le Devoir, 11 juin 1983, p.1-2, 13 juin 1983, p.1-2, 14. La Presse, 13 juin 1983, p.1, A2, A4, A8 et A9.
En complément: Ian MacDonald, Mulroney : de Baie-Comeau à Sussex Drive, Montréal, Éditions de l'Homme, 1984, 393 p. John Sawatsky, Mulroney : la politique de l'ambition, Montréal, Libre Expression, 1991, 576 pages.
Crédits pour la photo: Année: 1984. © Site des premiers ministres du Canada. Auteur: Inconnu.. Référence: Site des premiers ministres du Canada..



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke