Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Explosion d'une bombe à la gare centrale de Montréal

3 septembre 1984

Une bombe de forte intensité explose à la Gare centrale à Montréal. Elle fait trois morts et une trentaine de blessés qui souffrent de brûlures, de fractures et de lacérations.

L'explosion a lieu à 500 mètres de la gare Windsor où le pape Jean-Paul II doit arriver le 10 septembre. Il semblerait que cet attentat est destiné à faire peur au souverain pontife ou à causer l'annulation de sa visite. En effet, la police de la Communauté urbaine de Montréal (CUM) confirme la réception d'une lettre anonyme sur laquelle il était écrit : «à 9 heures 30, le 3 septembre 1984, ce sera la fin du Vatican impie.»


En référence: Le Devoir, 4 septembre 1984, p.1 et 10.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke