Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Élection des progressistes-conservateurs de Brian Mulroney à la Chambre des communes à Ottawa


Le chef progressiste-conservateur Brian Mulroney et son épouse lors de l'élection de son parti

4 septembre 1984

Les progressistes-conservateurs de Brian Mulroney remportent les élections générales avec 50,0% des voix. Ils font élire 211 députés à la Chambre des communes contre 40 pour leurs plus proches rivaux, les libéraux de John Turner.

Les 211 sièges obtenus par le Parti progressiste-conservateur (PCC) constituent un record pour des élections générales au Canada. Même au Québec, où le Parti libéral a de solides assises, les tories parviennent à se démarquer en obtenant 50,2% des voix et en faisant élire 58 députés sur une possibilité de 75. Pour le Parti libéral (PLC), de John Turner il s'agit d'un cuisant échec. Avec leurs 40 députés, les libéraux sont même talonnés pour le statut d'opposition officielle puisque les néo-démocrates d'Ed Broadbent font élire 30 de leurs candidats. Ces derniers ne connaissent toutefois qu'un succès mitigé au Québec où ils n'obtiennent que 8,8% des voix, un pourcentage nettement inférieur à celui qu'ils ont récolté sur la scène nationale (18,8%).


En référence: Pierre Drouilly, Atlas des élections fédérales au Québec, 1867-1988, Montréal, VLB, 1989, 400 p. Paul-André Linteau, René Durocher, Jean-Claude Robert, François Ricard, Histoire du Québec contemporain: le Québec depuis 1930, Montréal, Boréal, 1987, p.659-662. L'Encyclopédie du Canada, Montréal, Stanké, 2000, p. 1647-1648 et 1807-1808.
En complément: James P. Bickerton, «Crime et châtiment: Le Parti progressiste-conservateur du Canada entre 1984 et 1993», Politique et sociétés, vol.16, no.2, 1997, p. 117-142. L. Ian MacDonald, Mulroney : de Baie-Comeau à Sussex Drive, Montréal, Éditions de l'Homme, 1984, 393 pages. Brian Mulroney, Telle est ma position, Montréal, Éditions de l'homme, 1983, 156 p. John Sawatsky, Mulroney : le pouvoir de l'ambition, Montréal, Libre Expression, 1991, 512 p. Charles Lynch, Les héritiers : le Parti libéral du Canada après Pierre Elliott Trudeau, Montréal, Libre Expression, 1984, 239 pages. Denis Monière, Le combat des chefs : analyse des débats télévisés au Canada, Montréal, Québec/Amérique, 1992, p.149-203.
Crédits pour la photo: Année: 1984. © Canapress Auteur: Inconnu. Référence: Site internet Nelson Canadian Discovery Disk Rubrique : «Time period or category»..



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke