Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Ouverture du premier Sommet de la francophonie à Paris

17 février 1986

Le président français François Mitterand convoque à Paris le premier Sommet de la francophonie internationale.

À la suite d'une entente intervenue entre le gouvernement fédéral et le gouvernement provincial en novembre 1985, le Québec participe à part entière aux questions qui sont de son ressort et agit comme «observateur intéressé» lorsque sont discutées les questions de compétence fédérale. Cette approche a été développée grâce à la collaboration du gouvernement progressiste-conservateur de Brian Mulroney , plus ouvert sur ce type d'entente que ses prédécesseurs libéraux. Le 17 février, une quarantaine de chefs d'États et de chefs de gouvernements, dont le premier ministre du Québec, Robert Bourassa , assistent à l'ouverture du Sommet. Nommé rapporteur général du Sommet, Bourassa fait une intervention sur un éventuel plan alimentaire destiné à l'Afrique, une proposition qui relance le débat sur la relation que doivent entretenir les délégations québécoises et canadiennes. Pour sa part, le premier ministre Mulroney dénonce l'Apartheid, une position qui reçoit un accueil enthousiaste. Les pays du Sud abordent de leur côté des questions comme l'endettement des pays pauvres et le déséquilibre Nord-Sud, etc. Enfin, des thèmes comme le développement technologique, les communications et l'éducation sont également à l'agenda. Les analystes portent un jugement réservé sur ce premier Sommet de la francophonie, attendant de voir comment les choses évolueront avant la prochaine rencontre de la francophonie, prévue pour Québec à l'automne 1987.


En référence: Le Devoir, 18 février 1986, p.1 et 10, 19 février 1986, p.1 et 10 et 20 février 1986, p.1 et 10.
En complément: Louis Balthazar, Louis Bélanger, Gordon Mace et coll., Trente ans de politique extérieure du Québec, Centre québécois de relations internationales, Sillery, Septentrion, 1993, p.325-331. Frédéric Bastien, Relations particulières : la France face au Québec après de Gaulle, Montréal, Boréal, 1999, 423 pages. L'Encyclopédie du Canada: édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.1016-1017.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke