Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Déclenchement d'une grève par les travailleurs de la construction

3 juin 1986

Les chantiers de construction sont paralysés par une grève que déclenchent 105 000 travailleurs syndiqués. Les entrepreneurs ripostent en décrétant un lock-out. Le 5 juin, patrons et syndiqués accepteront, devant la menace d'une intervention gouvernementale, de retourner à la table des négociations.

Le 10 juin 1986, les syndicats de la construction lanceront le mot d'ordre d'une grève générale illimitée sur tous les chantiers. Ils exigent une semaine de travail de six jours, voir les heures hebdomadaires de travail passer de 40 heures à 36 heures et demandent une amélioration des régimes de retraite et une hausse des primes et des indemnités. Dès le 16 juin, l'Assemblée nationale discutera d'un projet de loi visant à suspendre le droit de grève et de lock-out. Le 10 août, les entreprises de construction et les 105 000 travailleurs de ce secteur parviendront à une entente sous la menace de l'imposition d'un règlement par l'État.


En référence: Le Devoir, 4 juin 1986, p.2.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke