Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Élection de James Cochrane à la mairie de Montréal

1 février 1902

James Cochrane défait Richard Wilson-Smith, candidat proposé par les milieux de la haute finance, du commerce et de l'industrie. Il remporte les élections par un peu moins de 1 000 voix (11 409 contre 10 545).

En plus de l'entrepreneur James Cochrane à la mairie, 34 échevins sont élus, dont 16 par acclamation. Cochrane, qui est déjà député à l'Assemblée législative, prononce le soir de la victoire un discours en français qui se veut rassembleur : «J'ai fait une belle lutte et je reconnais devoir mon élection à l'appui généreux des Canadiens français. Je saurai m'en rappeler. Et, comme c'est vous, pauvres ouvriers qui avez fait mon élection, soyez convaincus que je m'efforcerai toujours de faire améliorer votre position.» Cet homme est le premier employeur maire lié au mouvement ouvrier.


En référence: La Presse, 3 février 1902, p.1.
En complément: Robert Rumilly, Histoire de la province de Québec: Israël Tarte, Montréal, Éd. Bernard Valiquette, 1944, p.81. Claude V. Marsolais et al, Histoire des maires de Montréal, Montréal, VLB Éditeur, 1993, p.179-184.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke