Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Rejet de l'affichage bilingue par le maire de Montréal

15 mars 1988

Le maire de Montréal, Jean Doré, se prononce contre l'idée de l'affichage bilingue à Montréal, sauf pour les petits commerces de quatre employés ou moins.

Cette réaction du maire Doré fait suite à l'annonce du premier ministre Robert Bourassa qui considère la possibilité de permettre à certains districts de Montréal d'afficher dans les deux langues. Cette position est contestée par Dorée qui soutient qu'elle «serait ingérable. Dire que dans tel quartier ce sera bilingue et dans tel autre sera unilingue, c'est mauditement compliqué à gérer. Où trace t-on la ligne? Et quant, elle passe quelque part, il est claire qu'il n'y aura jamais personne de content. Montréal est une ville à majorité francophone qui doit le demeurer parce que c'est le reflet de la réalité socio-économique et aussi parce que c'est un acquis pour son développement et son positionnement comme ville internationale.»


En référence: Le Devoir, 16 mars 1988, p.1 et 10.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke