Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Nomination de Kim Campbell au poste de ministre de la Défense

4 janvier 1993

Après avoir passé trois années au ministère de la Justice, Kim Campbell est nommée ministre de la Défense par le premier ministre Brian Mulroney . Cette annonce se fait dans le cadre d'un remaniement ministériel qui implique une dizaine de personnes.

Successeur de Marcel Masse à la tête du ministère de la Justice, cette avocate de 45 ans originaire de Colombie-Britannique est considérée comme une sérieuse candidate pour remplacer Mulroney à la direction du Parti progressiste-conservateur (PPC) et du pays. De fait, c'est Campbell qui remportera la course au leadership du PPC qui suivra la démission de Mulroney, en février 1993.


En référence: La Presse, 5 janvier 1993, p.A1. L'Encyclopédie du Canada : édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.396.
En complément: Kim Campbell, Time and Chance : the Political Memoirs of Canada's First Woman Prime Minister, Toronto, Doubleday Canada, 1996, 434 p. http://collections.ic.gc.ca/discourspm/anglais/kc/kc.html http://www.nlc-bnc.ca/premiersministres/h4-3475-f.html



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke