Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Accession de Daniel Johnson au poste de chef du Parti libéral du Québec

14 décembre 1993

Daniel Johnson succède à Robert Bourassa à la tête du Parti libéral du Québec (PLQ). Il deviendra ainsi le troisième Johnson, après son père Daniel et son frère Pierre Marc, à occuper le poste de premier ministre du Québec. Son assermentation aura lieu le 11 janvier 1994.

Johnson est confirmé au poste de chef du PLQ dans un anonymat relatif, aucun candidat ne s'étant manifesté pour l'affronter. Seule l'annonce de la démission de la ministre Lise Bacon, le jour même, cause quelques remous. La fin du mandat entrepris par Robert Bourassa étant prévue pour 1994, le nouveau chef définit ainsi ses priorités : «On doit maintenant bâtir une équipe et un programme pour affronter les prochaines élections.» Un contexte économique difficile et la situation des finances publiques joueront toutefois contre Johnson et les Libéraux qui seront défaits par le Parti québécois de Jacques Parizeau lors de l'élection générale du 12 septembre 1994.


En référence: Le Devoir, 15 décembre 1993, p.1 et A8. L'Encyclopédie du Canada : édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.1320-1321.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke