Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Attribution tardive d'une médaille d'or à la nageuse synchronisée Sylvie Fréchette


Sylvie Fréchette, nageuse synchronisée

15 décembre 1993

Sylvie Fréchette reçoit une médaille d'or olympique lors d'une cérémonie populaire tenue à Montréal. Cette remise tardive vise à corriger une erreur commise lors des Jeux de Barcelone, seize mois auparavant.

Après le départ de Carolyn Waldo, la relève canadienne en nage synchronisée est assurée par une autre Québécoise: Sylvie Fréchette . Entre 1989 et 1992, celle-ci domine les championnats canadiens et connaît du succès sur la scène internationale. En 1992, Fréchette est au sommet de sa forme. Ses victoires répétées en font la favorite pour gagner l'or aux Jeux de Barcelone. Deux semaines avant les Jeux, Sylvie Fréchette est bouleversée par la mort tragique de son ami de coeur. Le 2 août, la nageuse réussit tout de même de belles performances lors des épreuves préliminaires. Mais le 5, l'erreur d'une juge lors des exercices imposés lui coûte de précieux points. Malgré les protestations de l'équipe canadienne, aucune modification n'est apportée aux pointages. Même une brillante prestation, le lendemain, au cours de la compétition en solo, ne suffit pas à hisser Fréchette au sommet du classement. Elle doit se contenter du deuxième rang derrière l'Américaine Kristen Baab-Sprague. La presse québécoise, qui a eu peu à se mettre sous la dent aux Jeux, à l'exception de la médaille d'argent du marcheur Guillaume Leblanc (31 juillet), se solidarise avec la nageuse. À son retour au pays, elle est accueillie comme une championne. L'année suivante, le Comité International Olympique répare l'erreur de Barcelone et décerne une médaille d'or à Sylvie Fréchette . Elle lui est remise lors d'une cérémonie officielle aux allures de fête populaire, le 15 décembre 1993.


En référence: La Presse, 16 décembre 1993, p.A1, S1 à S4. Lilianne Lacroix, Sylvie Fréchette : sans fausse note, Montréal, Éd. De l'Homme, 1993, 165 p.
En complément: Wendy Long, Celebrating Excellence: Canadian Women Athletes, Vancouver, Polestar Publishing, 1995, p.107-108. Patrice Fontaine, Dictionnaire La Presse des sports du Québec, Montréal, Libre Expression, 1996, p.117.
Crédits pour la photo: Année: 1996. © nd Auteur: Ted Grant. Commanditaire: Gouvernement du Canada. Référence: Bibliothèque nationale du Canada.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke