Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Assermentation de Jean Rochon au poste de ministre de la Santé


Jean Rochon, ministre du Parti québécois

26 septembre 1994

Peu de temps après la victoire du Parti québécois lors de l'élection générale du 12 septembre, le premier ministre Jacques Parizeau nomme le docteur Jean Rochon à la tête du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Le nouveau ministre a élaboré un projet de réforme du réseau de la santé dès 1988, année où il a présenté au gouvernement de l'époque un document connu sous le nom de «Rapport Rochon». Ce dernier n'a cependant pas été appliqué par le gouvernement libéral. À partir de 1995, le ministre Jean Rochon met en branle un processus de restructuration du système de santé du Québec. Son objectif est de décloisonner le réseau afin de rendre les différents établissements de santé plus complémentaires. Les cliniques privées, les CLSC, les centres d'accueil se voient confier diverses responsabilités auparavant assumées par les hôpitaux, qui ne conservent que les cas lourds. D'ailleurs, les progrès de la médecine permettent de réduire le temps d'hospitalisation des patients. Les «chirurgies d'un jour» vont donc se multiplier. Toutes ces transformations impliquent des fermetures et des fusions d'hôpitaux. De plus, certains établissements doivent changer de vocation. Le ministre Rochon n'entend pas abandonner l'universalité des soins de santé, réduire les services à la population ou procéder à une vague de privatisations. Toutefois, les efforts du gouvernement en vue d'assainir les finances publiques imposeront des compressions budgétaires estimées à 2,3 milliards de dollars entre 1994 et 1998. Devenu impopulaire, Rochon quittera le ministère de la Santé et de Services sociaux le 15 décembre 1998. Pauline Marois lui succédera.


En référence: La Presse, 23 septembre 1994, p.A1. Roch Côté, «La réforme change de guide», dans Roch Côté (dir.), Québec 2000, Montréal, Fides, 1999, p. 299-305. Isabelle Paré, «La décennie Rochon», dans Roch Côté (dir.), Québec 1999, Montréal, Fides, 1998, p. 165-172.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke