Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Adoption de la Loi 35 sur l'équité salariale

21 novembre 1996

Pour répondre aux demandes formulées lors de la marche des femmes, en juin 1995, le gouvernement du Parti québécois fait adopter une Loi sur l'équité salariale. Elle est appuyée par les 88 députés présents à l'Assemblée nationale lors de la tenue du vote.

Avec l'entrée en vigueur de cette loi, les entreprises privées ou publiques de dix employés et plus seront tenues de corriger les écarts salariaux entre les hommes et les femmes occupant des emplois de même nature. La Loi 35 a des visées qui vont au-delà du principe «à travail égal, salaire égal», puisque le but de cette loi cadre davantage avec la notion «à salaire égal pour un travail équivalent». Cette démarche a donc pour objectif d'éliminer les formes de discrimination salariale qui se sont établies dans les «us et coutumes» des entreprises. Par cet objectif, il sera possible de se conformer à l'article 19 de la Charte des droits et libertés de la personne qui traite du droit à l'égalité de traitement pour un travail équivalent et qui dit que «Tout employeur doit, sans discrimination, accorder un traitement ou un salaire égal aux membres de son personnel qui accomplissent un travail équivalent au même endroit (...). Les ajustements salariaux ainsi qu'un programme d'équité salariale sont, eu égard à la discrimination fondée sur le sexe, réputés non discriminatoires, s'ils sont établis conformément à la Loi sur l'équité salariale.»


En référence: Le Devoir, 22 novembre 1996, p.A12. «Guide d'application de la Loi sur l'équité salariale au Québec (Loi 35)», Conseil québécois des ressources humaines en tourisme, vol.1, 1999, p.3.
En complément: Jocelyne Praud, «La seconde vague féministe et la féminisation du Parti socialiste français et du Parti québécois», Politique et Sociétés, vol.17, no.1-2, 1998, p,71-90. Mémoire du Barreau du Québec sur l'avant-projet de loi intitulé: Loi sur l'équité salariale et modifiant certaines dispositions législatives, Barreau du Québec, 1996, p.6.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke