Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Adoption de la Loi des syndicats professionnels par l'Assemblée législative

Mars 1924

Le gouvernement libéral de Louis-Alexandre Taschereau adopte la Loi des syndicats professionnels. Elle crée un précédent en permettant à un syndicat de former une association incorporée, reconnue par l'État.

Inspirée par une législation française, la Loi des syndicats professionnels n'a pas d'équivalent en Amérique du Nord. Elle constitue un précédent en permettant aux syndicats qui le désirent de posséder une personnalité juridique. Cette loi fera l'objet de plusieurs critiques. Les mouvements ouvriers lui reprocheront notamment de ne prévoir aucun mécanisme forçant les employeurs à la négociation. De plus, elle est facultative, ce qui la rend peu utile pour les syndicats qui seront assez peu nombreux à s'en prévaloir.


En référence: Jacques Rouillard, Histoire de la CSN: 1921-1981, Montréal, CSN et Boréal Express, 1981, 335 p. Jacques Rouilard, Histoire du syndicalisme québécois, Montréal, Boréal, 1989, p.169-170.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke