Réélection des libéraux de William Lyon Mackenzie King à la Chambre des communes à Ottawa

 


William Lyon Mackenzie King, premier ministre du Canada.Année: 1925. © nd Auteur: inconnu. Commanditaire: Archives de l'Ontario. Référence: Archives de l'Ontario.

[29 octobre 1925]

Les élections générales fédérales amènent la formation d'un gouvernement minoritaire à la Chambre des communes. Même s'ils n'obtiennent que 99 sièges, contre les 116 des conservateurs d'Arthur Meighen, les libéraux de W.L. Mackenzie King s'appuient sur le support des 24 députés du Parti progressiste pour conserver le pouvoir. Ce résultat peu concluant sera à l'origine d'un imbroglio, l'affaire King-Byng, qui forcera la tenue d'une autre scrutin en 1926.

Avec 59,4% des voix et 59 sièges sur 65, les libéraux continuent de dominer le paysage politique au Québec. Par contre, les conservateurs sont en nette progession. Ils obtiennent 33,7% des voix, contre 18,4% en 1921, et font élire quatre députés à la Chambre des communes. Pour sa part, le Parti progressiste ne présente pas de candidats au Québec. À noter que c'est la première fois que les résultats des élections générales sont annoncés sur les ondes radiophoniques au Canada.


En référence: Pierre Drouilly, Atlas des élections fédérales au Québec, 1867-1988, Montréal, VLB, 1989. Paul-André Linteau, René Durocher, Jean-Claude Robert, Histoire du Québec contemporain, De la Confédération à la crise (1867-1929), Montréal, Boréal Express, 1979, p.595-600. L'Encyclopédie du Canada, Montréal, Stanké, 2000, p. 1347-1348 et 1808-1810. Howard A. Scarrow, Canada Votes: A Handbook of Federal and Provincial Election Data, New Orleans, The Hauser Press, 1962, p.45-49.
En complément: Craig Brown, Histoire générale du Canada, Montréal, Boréal, 1990, p.516-521. Nelson Michaud, «Le difficile pari de la reconstruction du Parti conservateur fédéral au Québec (1925-1926)», Revue d'histoire de l'Amérique française, vol.52, no.1, été 1998, p. 23-46. Bernard Saint-Aubin, King et son époque, Coll. «Jadis et naguère», Montréal, La Presse, 1982, 409 pages. Henry Reginal Hardy, Mackenzie King of Canada : a Biography, Westport, Connecticut, Greenwood Press, 1970, 390 p. Robert MacGregor Dawson, William Lyon Mackenzie King : a Political Biography, Toronto, University of Toronto Press, 1958, 3.v. J.L. Granatstein, Mackenzie King : His Life and World, Toronto - New-York, McGraw-Hill Ryerson, 1977, 202 p.

  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle Perspective monde