Signature d'une entente de mise en oeuvre du protocole du 23 mai 1995 entre les Cris et le gouvernement du Québec

 


Guy Chevrette, homme politique.Année: 2000. © nd Auteur: Inconnu. Référence: Collection publique.

[27 mars 1998]

Le gouvernement du Québec injecte 15 millions de dollars pour les communautés cris et signe l'entente de mise en oeuvre du protocole du 23 mai 1995.

Le ministre d'État des Ressources naturelles, responsable du Développement des régions et des Affaires autochtones, Guy Chevrette, annonce que le gouvernement du Québec met à la disposition de la communauté crie une somme de 15 millions de dollars pour la réalisation d'une trentaine de projets prioritaires de développement. Cette aide financière découle de l'entente de mise en oeuvre du protocole du 23 mai 1995 signée aujourd'hui par le ministre et le chef du Grand conseil des Cris, Matthew Coon Come. Le protocole du 23 mai 1995 et l'entente de mise en oeuvre signés aujourd'hui prévoient, en effet, l'implication financière du gouvernement du Québec pour la réalisation de projets tels que des équipements communautaires essentiels pour les Cris, des centres communautaires, des centres pour jeunes, des garderies ou des infrastructures sanitaires.


En référence: Le Devoir, 28 mars 1998, p.A5. http://www.saa.gouv.qc.ca/cpress/entente15.html, Secrétariat aux affaires autochtones, gouvernement du Québec
En complément:

  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle Perspective monde