Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Publication du recueil «À l'ombre de l'Orford» d'Alfred DesRochers


Alfred Desrochers, poète

1930

Dans son recueil de poésie «À l'ombre de l'Orford», Alfred Desrochers poursuit un idéal de perfection formelle amorcé avec «L'Offrande aux vierges folles», son premier recueil publié onze mois auparavant. Fortement imprégnée de l'esthétique parnassienne, la poétique de DesRochers dresse un portrait mi-réaliste, mi-romantique de la campagne des Cantons de l'Est. L'oeuvre, qui est accueillie favorablement, recevra le prix de l'Action canadienne-française de la jeunesse catholique.

La qualité du recueil s'explique notamment par l'irréprochable alignement de trente-trois sonnets finement ciselés, rivalisant avec ceux de maîtres tels Émile Nelligan et Paul Morin. Fort d'un élan lyrique vif et emporté, Alfred DesRochers loue la grandeur des ancêtres, la gloire du passé, retraçant la vie dans les chantiers, les différents travaux de la ferme, les fêtes champêtres, les paysages, les paysans, etc. La parution du recueil « À l'ombre de l'Orford » ne passe pas inaperçue. Elle méritera à son auteur les éloges de ses contemporains et une place unique parmi les poètes québécois du XXe siècle.


En référence: Richard Giguère, «À l'ombre de l'Orford», Dictionnaire des oeuvres littéraires du Québec (1900-1939), Tome II, Montréal, Fides, 1980, p. 22-27. Michel Laurin (dir.), Anthologie de la littérature québécoise, Montréal, CEC, 1996, 320 p.
En complément: Alfred Desrochers, À l'ombre de l'Orford, Montréal, Librairie d'Action canadienne-française, 1930, 157 pages. Richard Giguère, «Alfred Desrochers, animateur littéraire et culturel des années trente et quarante», Revue d'études des Cantons de l'Est, no.1, automne 1992, p.3-12.
Crédits pour la photo: Année: 1942. © Littérature québécoise. Auteur: Inconnu.. Référence: Site internet «Littérature québécoise». Rubrique : Auteurs. http://felix.cyberscol.qc.ca/LQ/ACCUEIL.HTML.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke