Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Rapatriement des cendres de Calixa Lavallée

14 juillet 1933

Le gouvernement du Québec rapatrie les cendres de Calixa Lavallée, le compositeur de l'hymne national «Ô Canada». Une messe est célébrée à l'église Notre-Dame de Montréal pour l'occasion. Elle attire une foule de curieux et une brochette de personnalités du monde politique et artistique.

Décédé en 1891, Calixa Lavallée avait été inhumé à Boston. Il avait fait carrière pendant plusieurs années dans cette ville américaine. Originaire de Verchères, Lavallée a été, entre autres, président de l'Académie de musique de Québec. Le retour de ses cendres au Québec bénéficie d'une importante couverture médiatique, notamment de la station CKAC qui radiodiffuse l'événement. Un cortège accompagne les restes de Lavallée de la gare de Saint-Jean jusqu'à Montréal où une messe est célébrée à sa mémoire. On peut entrendre à cette occasion les paroles suivantes : «Dors en paix! La patrie en pleurs se penche sur ta dépouille (...) regrettant de ne pas t'avoir donné son baiser maternel au moment de la mort, se consolant toutefois à la pensée non seulement de te revoir mais surtout de te consoler.» Le journaliste du «Devoir» écrit pour sa part: «Tous nos grands artistes ont eu à souffrir de cet état de choses (l'exil) et nous nous sommes rendus grandement coupables envers une Albani par exemple, obligée de s'adresser à l'étranger pour pouvoir cultiver son talent (...) envers tous ceux qui furent mieux reçus aux États-Unis ou ailleurs que chez eux. Eh bien voici le moment de réparer un peu nos ingratitudes passées.» Calixa Lavallée sera inhumé dans le cimetière Côte-des-neiges.


En référence: Le Devoir, 14 juillet 1933, p.1 et 8. L'Encyclopédie du Canada: édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.1391.
En complément: Eugène Lapierre, Calixa Lavallée, musicien national du Canada, Montréal, A. Lévesque, 1937, 214 p.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke