Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Réélection des libéraux de Louis-Alexandre Taschereau à l'Assemblée législative du Québec


Affiche représentant les chefs et les députés de l'union Duplessis-Gouin élus à l'assemblée législative de Québec

25 novembre 1935

Les libéraux de Louis-Alexandre Taschereau remportent les élections générales avec 46,8% des voix. Ils font élire 48 députés à l'Assemblée législative contre 42 pour leurs plus proches rivaux, la coalition formée des conservateurs de Maurice Duplessis et de l'Action libérale nationale (ALN) de Paul Gouin .

La coalition entre le Parti conservateur et l'Action libérale nationale, qui est annoncée en cours de campagne, constitue la plus sérieuse menace à l'hégémonie libérale à Québec depuis 1897. Il s'agit néanmoins d'une onzième victoire consécutive pour le Parti libéral du Québec, un record qu'aucune formation politique ne réussira à approcher au cours du XXe siècle. Les élections de 1935 seront les dernières pour le premier ministre Louis-Alexandre Taschereau qui cédera son poste à Adélard Gdbout en 1936. Du côté de l'opposition, on retrouvera 42 députés, dont 26 de l'ALN et 16 conservateurs. Le succès de cette coalition mènera, l'année suivante, à la création d'une nouvelle formation politique : l'Union nationale.


En référence: Paul-André Linteau, René Durocher, Jean-Claude Robert, François Ricard, Histoire du Québec contemporain: le Québec depuis 1930, Montréal, Boréal, 1987, p.119-125. Susan Mann Trofimenkoff, Visions nationales : une histoire du Québec, Saint-Laurent, Trécarré, 1986, p.315-335.
En complément: Bernard L. Vigod, Taschereau, Québec, Septentrion, 1996, 392 p. Vincent Lemieux, Le Parti libéral du Québec, Sainte-Foy, Presses de l'Université Laval, 1993, 257 p. Bernard Saint-Aubin, Duplessis et son époque, Coll. «Jadis et naguère», Montréal, La Presse, 1979, 278 pages. Conrad Black, Duplessis : (tome 1) l'ascension, Montréal, Éditions de l'Homme, 1977. Herbert F. Quinn, The Union Nationale : Québec Nationalism from Duplessis to Lévesque, Toronto, University of Toronto Press, 1979, 342 pages. Patricia Dirks, The Failure of L'Action libérale nationale, Montréal, McGill-Queen's University Press, 1991, 199 pages.
Crédits pour la photo: Année: 1935. © A.S.P.B. Auteur: Inconnu. Référence: A.S.P.B. Collection Saint-Georges. Fonds Édouard Lacroix.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke