Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Déclenchement d'une grève générale par les employés de tramways de Montréal


Le tramway no 529 sur la rue Notre-Dame

6 février 1903

Les 1 500 employés de tramways de Montréal entrent en grève contre leur employeur, la Montreal Street Railway Co.. Malgré des défilés monstres sur les rues Sainte-Catherine et Saint-Laurent, l'arrêt de travail se déroule dans le calme, la majorité des citoyens appuyant le mouvement de grève qui a pour but l'amélioration des conditions de travail et la reconnaissance du syndicat.

Forcés de se rendre au travail à pied, les Montréalais parcourent des distances allant parfois de 4 à 5 milles. De leur côté, les cochers font des affaires d'or. Pour leur part, les dirigeants de la compagnie déclarent: «la compagnie croit que l'attitude d'un grand nombre de ses employés de cette catégorie (les tramways) a manqué de sagesse..» Deux jours après le déclenchement de la grève, la Montreal Street Railway Co. accordera une augmentation salariale de 10 % et acceptera de reconnaître l'Union des employés de tramways. Les hésitations de la compagnie à tenir cette dernière promesse sera à l'origine d'un autre conflit, trois mois plus tard. Cette fois, la présence de briseurs de grève entraînera des actes de violence.


En référence: La Presse, 6 février 1903, p.1 et 2, 7 février 1903, p.1 et 9 février 1903, p.1, 5-7.
En complément: Jacques Rouillard, Histoire du syndicalisme québécois, Montréal, Boréal, 1989, 535 pages. J.M. Lajeunesse, Histoire du transport en commun à Montreal, Montréal, Apollon, 1973, 159 p. Centrale de l'enseignement du Québec, Histoire du mouvement ouvrier au Québec (1825-1976): 150 ans de luttes, Montréal, CEQ-CSN, 1979, p. 91-92. Gilles Bergeron, «La belle époque des tramways», Cap-aux-Diamants, v.5, n.4, hiver 1990, p.19-22.
Crédits pour la photo: Année: 1906. © Musée McCord Auteur: Inconnu. Commanditaire: . Référence: MP-1986.53.6 Site Internet du Musée McCord. Le musée fait une mise à jour régulière de ses données. Pour en savoir plus sur le document, visitez le site du Musée McCord..



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke