Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Entrée en vigueur de la Loi des salaires raisonnables


Maurice Duplessis, premier ministre du Québec

1 septembre 1937

Le gouvernement unioniste de Maurice Duplessis adopte la Loi des salaires raisonnables qui deviendra plus tard la loi du salaire minimum.

La Loi des salaires raisonnables permet l'établissement d'un salaire minimum légal. Par ailleurs, le gouvernement met également sur pied l'Office des salaires raisonnables, un tribunal d'arbitrage chargé de se pencher sur les questions de salaires et de conditions de travail, mais dont les recommandations ne sont pas exécutoires. Même si cette nouvelle structure offre certains avantages aux travailleurs, elle est regardée avec suspicion par le mouvement syndical qui préfère des règlements fondés sur des conventions collectives. Cette méfiance existe aussi à l'endroit du gouvernement unioniste de Maurice Duplessis . Ce dernier s'oppose au principe de l'atelier fermé et à la tenue de grèves qu'il considère comme un facteur de désordre. L'Office des salaires raisonnables servira notamment à dénouer la grève du textile de 1937, avant qu'une convention collective ne soit signée entre la Dominion Textile et les travailleurs affiliés à la Confédération des travailleurs catholiques du Canada (CTCC), à l'automne 1937.


En référence: Jacques Rouillard, Histoire du syndicalisme québécois, Montréal, Boréal, 1989, p.169-174. Centrale de l'enseignement du Québec-Confédération des syndicats nationaux, Histoire du mouvement ouvrier au Québec: 150 ans de lutte, CEQ-CSN, 1984, p.134-135. Conrad Black, Duplessis: l'ascension, Montréal, éd. de l'Homme, 1977, p.278-281, 285-291.
En complément: Alfred Charpentier, Montée triomphante de la C.T.C.C., historique de la Confédération des travailleurs catholiques du Canada inc. de 1921 à 1951, Montréal, s.n., 1951, 123 p.
Crédits pour la photo: Année: 1950. © nd Auteur: Inconnu. Référence: Archives de Roland Lemire.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke