Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Fondation des Éditions Bernard Valiquette

1938

Après avoir oeuvré pour les Éditions Albert Lévesque, Bernard Valiquette fonde la maison d'édition qui porte son nom. Entre 1938 à 1946, les Éditions Bernard Valiquette publieront 138 titres, dont plus de la moitié proviennent d'auteurs canadiens-français.

Bernard Valiquette travaillait depuis 1932 pour le compte des Éditions Albert Lévesque. Son objectif consiste à diffuser les oeuvres d'auteurs canadiens-français et ce, en toute indépendance des milieux scolaires et religieux. Doté d'un faible capital de 200 $, l'éditeur publiera souvent, les premières années, à compte d'auteur. Valiqutte cible un public cultivé. Il puisera dans le catalogue des Éditions Albert Lévesque plusieurs de ses auteurs : Bastien, Bruchési, Choquette, Daviault, Hertel, Lanctôt, Montpetit et Narrache. En homme d'affaires avisé, il comprendra que la connaissance préalable d'un auteur par le public assure des ventes plus considérables. Cela ne l'empêchera pas de diffuser certaines oeuvres innovatrices. Avec l'arrivée de la guerre et la permission spéciale accordée par le gouvernement canadien, en 1940, de réimprimer les oeuvres déjà publiées en France, Valiquette diversifiera sa production et publiera des auteurs français connus (Daudet, Duhamel, Green, La Rochefoucauld, Malraux, Mauriac, de Nerval, Radiguet, Rolland, Saint-Éxupéry, Valéry, etc.). Valiquette créera aussi la collection «À l'enseigne des Muses», consacrée à l'oeuvre de poètes français : Verlaine, Rimbaud, Laforgue, Victor Hugo («oeuvres poétiques complètes», un exploit éditorial), Lamartine et Musset. Ces oeuvres connaîtront pour la première fois une large diffusion au Québec. Entre 1938 et 1946, les Éditions Bernard Valiquette publieront 138 titres. La fin de la guerre sonnera le glas des Éditions Bernard Valiquette qui cesseront leurs activités en 1946.


En référence: Silvie Bernier, «Bernard Valiquette, la nouvelle image de l'éditeur québécois», dans «L'Édition littéraire au Québec de 1940 à 1960», Coll. «Cahiers d'études littéraires et culturelles», no 9, collectif du GRÉLQ, Sherbrooke, Université de Sherbrooke, 1985, p. 57-81.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke