Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Nomination de Mgr Georges Gauthier comme archevêque de Montréal


Georges Gauthier

20 septembre 1939

Georges Gauthier succède à Mgr Paul Bruchési comme archevêque de Montréal. Il demeurera en poste jusqu'au 31 août 1940.

Georges Gauthier naît le 9 octobre 1871 à Montréal. Ordonné prêtre le 29 septembre 1894, il devient évêque titulaire de Philippopolis in Arabia, puis auxiliaire de l'archevêque de Montréal, le 28 juin 1912. Son sacre survient le 24 août 1912. Le 18 octobre 1921, Mgr Gauthier occupe le poste d'administrateur de l'archevêché de Montréal. Le 5 avril 1923, il devient archevêque titulaire de Taronen et coadjuteur. Le 20 septembre 1939, il est nommé archevêque de Montréal en succession à Mgr Paul Bruchesi. Mgr Georges Gauthier demeurera en poste jusqu'à son décès, le 31 août 1940. Son successeur sera Mgr Joseph Charbonneau .


En référence: André Chapeau et al., Les évêques catholiques du Canada/Canadian R.C. Bishops 1658-1979, Centre de recherche en histoire religieuse du Canada, Université Saint-Paul, 1980, p.45.
En complément: Raoul Drouin, Monseigneur Georges Gauthier, archevêque de Montréal, Montréal, Fides, 1946, 105 p.
Crédits pour la photo: Année: 1920. © nd Auteur: inconnu. Commanditaire: Archives de l'Université de Montréal. Référence: Archives de l'Université de Montréal.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke