Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Nomination de Mgr Georges-Arthur Melançon comme évêque du diocèse de Chicoutimi

21 mai 1940

Georges-Arthur Melançon succède à Mgr Charles-Antonelli Lamarche comme évêque du diocèse de Chicoutimi. Il demeurera en poste jusqu'au 8 février 1961.

Georges-Arthur Melançon naît à Saint-Guillaume d'Upton, le 7 avril 1886. Ordonné prêtre à Nicolet, le 12 septembre 1909, il devenait vicaire à Saint-Pierre-les-Becquets, à Nicolet, de 1909 à 1911. Il est ensuite vicaire à Saint-David (1911-1913) et à Saint-Frédéric de Drummonville (1913-1920), paroisse dont il sera curé de 1922 à 1940. Après avoir été chanoine honoraire du chapitre de la cathédrale de Nicolet, en 1923, et chanoine titulaire de ce même chapitre, en 1929, il est nommé, le 21 mai 1940, évêque du diocèse de Chicoutimi. Son sacre a lieu le 23 juillet 1940. Mgr Georges Melançon donnera sa démission le 8 février 1961 alors qu'il est nommé archevêque titulaire d'Esbo. Son successeur au diocèse de Chicoutimi sera Mgr Marius Paré.


En référence: André Simard, Les évêques et les prêtres séculiers au diocèse de Chicoutimi, 1878-1968, Chicoutimi, Chacellerie de l'évêché, 1968, p. 44 à 48.
En complément: Diocèse de Chicoutimi, Evocations et témoignages : centenaire du diocèse de Chicoutimi, 1878-1978, Chicoutimi, Évêché de Chicoutimi, 1978, 480 p.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke