Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Début du procès du député René Chaloult

18 juin 1942

Député libéral du comté de Kamouraska à l'Assemblée législative, René Chaloult est accusé d'avoir tenu des propos séditieux contre la conscription lors d'un discours.

Selon O-W. Charron, auteur de la plainte : «le 19 mai 1942, René Chaloult, en présence de plusieurs milliers de personnes, (a) fait des déclarations et des affirmations destinées et propres à causer de la désaffectation à l'endroit de Sa Majesté, à nuire aux succès des armées de Sa Majesté, (...), à nuire au recrutement, à l'entrainement et à la discipline des armées de Sa Majesté, destinées et propres à nuire à la sécurité de l'État et à la poursuite efficace de la guerre.» Pour cette raison, son discours contrevient à l'article 39 des Règlements de la défense du Canada. Selon le juge Édouard Archambault : «Ce discours constitue une infraction prévue et visée de l'article 39 (...) Par contre la défense (...) a élevé le débat sous forme d'une demande de non lieu, prétendant que la preuve apportée ne serait pas suffisante. Les savants défenseurs ont également soulevé une difficulté sur la validité du décret (...) (De plus), au cours de l'enquête les parties ont élevé des objections quant à diverses questions posées aux témoins. (...) Pour ces motifs le tribunal condamne sans hésitation ce discours comme une violation de l'article 39 des Règlements de la défense, mais en tenant compte de l'article 39B des circonstances particulières et également du doute possible sur la question de bonne foi, le prévenu est libéré des fins de la plainte.» En conséquence, Chaloult sera acquitté le 3 août.


En référence: Le Devoir, 3 août 1942, p 3, 10.
En complément: René Chaloult, Mémoires politiques, Montréal, Éditions du Jour, 1969, 295 p. Denis Chouinard et Richard Jones, «La carrière politique de René Chaloult: l'art de promouvoir une politique nationaliste tout en sauvegardant son avenir politique», Revue d'histoire de l'Amérique française, vol. 39, no. 1, été 1985, p. 25-50.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke