Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Ouverture de la convention annuelle du Congrès canadien du Travail à Québec


Membres du Comité d'action politique du CCT

16 octobre 1944

Plus de 500 délégués sont rassemblés au Château Frontenac, à Québec, pour assister au congrès annuel du Congrès canadien du travail (CCT).

Plusieurs hommes politiques prononcent des discours au cours de ce congrès qui dure du 16 au 20 octobre. Parmi eux, on retrouve le premier ministre du Québec, Maurice Duplessis , son ministre du Travail, Antonio Barrette , ainsi que son homologue fédéral, Humphrey Mitchell. Le président de la Commission des prix et du commerce en temps de guerre, Donald Gordon , demande également au CCT de continuer à collaborer avec lui. Une résolution est adoptée en ce sens, le CCT s'engageant à faire «tout en son pouvoir pour éviter la grève». Les délégués refusent toutefois d'appuyer un amendement interdisant la grève pendant la tenue de la guerre. Un autre sujet à l'agenda est la pertinence d'affilier le CCT au Co-operative Commonwealth Federation (CCF), un parti de gauche qui possède de solides assises dans l'Ouest du pays. Les Québécois sont peu attirés par cette perspective, ce qui amène le CCT à adopter une résolution de compromis, reconnaissant les affinités entre le mouvement ouvrier et le CCF, mais sans pour autant qu'il y ait affiliation. Par ailleurs, on adopte une résolution demandant «qu'il soit de plus résolu que nous recommandons au comité d'action politique et au prochain exécutif qu'il apporte une considération spéciale à l'établissement de comités d'action politique provinciaux et locaux aussitôt que le temps et les finances le permettront.»


En référence: La Presse, 17 octobre 1944, p.3, 20 octobre 1944, p.3 et 27, 21 octobre 1944, p.47.
En complément: Jacques Rouillard, Histoire du syndicalisme québécois, Montréal, Boréal, 1989, 535 pages
Crédits pour la photo: Année: 1944. © nd Auteur: inconnu. Commanditaire: Archives publiques du Canada. Référence: Archives publiques du Canada.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke