Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Reprise de la conférence fédérale-provinciale sur la reconstruction à Ottawa

28 janvier 1946

Au cours de cette conférence qui se termine le 1er février, le gouvernement fédéral propose d'augmenter le subside «per capita» aux provinces.

Cette façon de procéder déplait à plusieurs provinces, dont le Québec. Au lieu de recevoir un subside par tête d'habitant, les gouvernements provinciaux préféreraient retrouver les champs de taxation qui étaient les leurs avant la guerre, notamment l'impôt sur les successions. Pour compenser, le gouvernement fédéral propose de hausser son subside de 12 à 15 $ par personne, ce qui, pour le Québec seulement, représente quelques dizaines de millions de dollars. Peu inspiré par ce compromis, le premier ministre du Québec, Maurice Duplessis, réplique : «La province de Québec et son gouvernement feront sincèrement et franchement tout ce qui leur est possible dans un esprit véritable de collaboration pour atteindre cette stabilité basée sur la clarification bien définie, sur la simplification et la modération (de la situation fiscale).» Les réunions se tenant à huis clos, la presse spécule sur les intentions des participants relativement à la hausse du subside de 12 à 15 $, à l'octroi aux provinces de l'impôt sur les successions ou la remise à plus tard par le gouvernement fédéral de son plan d'assurance-maladie. Les premiers ministres conviennent de se revoir le 25 avril.


En référence: Le Devoir, 29 janvier 1946, p.3, 30 janvier 1946, p.3, 31 janvier 1946, p.3 et 2 février 1946, p.1 et 3.
En complément: Alain-G. Gagnon et Michel Sarra Bournet, Duplessis : entre la grande noirceur et la société libérale, Montréal, Québec/Amérique, 1997, 396 pages. Bernard Saint-Aubin, Duplessis et son époque, Coll. «Jadis et naguère», Montréal, La Presse, 1979, 278 pages. Conrad Black, Duplessis : (tome 2) le pouvoir, Montréal, Éditions de l'Homme, 1977. Bernard Saint-Aubin, King et son époque, Coll. «Jadis et naguère», Montréal, La Presse, 1982, 409 pages.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke