Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Publication du roman «Marie Calumet» de Rodolphe Girard

1904

Dans son roman «Marie Calumet», Rodolphe Girard brosse un portrait des moeurs d'un village québécois et de ses habitants. Léger mais empreint d'une certaine ironie, notamment à l'égard du clergé, le récit choque grandement l'évêque de Montréal, Mgr Paul Bruchési, qui condamne l'ouvrage dès sa publication.

Le roman raconte l'histoire d'une femme dans la quarantaine qui s'installe dans le village de Saint-Illdefonse [sic]. Engagée au presbytère du curé Flavel, elle ne tarde pas à se tailler une place dans le paysage, bouleversant la vie du presbytère et de la paroisse. Les autorités cléricales de l'époque reprochent à l'auteur de profaner l'activité sacerdotale en décrivant le quotidien d'un presbytère de manière triviale et blasphématoire, ceci en partie en raison d'un passage où l'héroïne du roman aura montré malencontreusement ses fesses à l'ensemble de la communauté. La critique, quant à elle, souligne le caractère grostesque de l'oeuvre, son ridicule et son écart par rapport au roman du terroir. On reproche à Girard de déformer les moeurs campagnardes et d'atteindre à la pudeur par quelques furtives allusions à la sexualité.


En référence: André Vanasse, «Marie Calumet», dans Le Dictionnaire des oeuvres littéraires du Québec (1900-1939), Tome II, Montréal, Fides, 1980, p. 673-676.
En complément: Rodolphe Girard, Marie Calumet, chronologie, bibliographie et jugements critiques d'Aurélien Boivin, Coll. «Bibliothèque québécoise», Montréal, Fides, 1979 (1904), 162 pages. L'Encyclopédie du Canada : édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.1066.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke