Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Entrée de l'Alberta et de la Saskatchewan dans la Confédération canadienne


Cérémonie marquant l'entrée de la Saskatchewan dans la confédération

1 septembre 1905

La croissance de la population dans les Territoires du Nord-Ouest mène à la création de deux nouvelles provinces situées entre le Manitoba et la Colombie-Britannique: l'Alberta et la Saskatchewan.

Après plusieurs mois de tourmente et d'âpres querelles, la loi d'autonomie créant les provinces de Saskatchewan et d'Alberta a été adoptée en juin 1905. Avec ses neuf provinces, le Canada est maintenant relié d'un océan à l'autre. Il y a 35 ans, au moment de l'acquisition des Territoires du Nord-Ouest, la population de cette région était très faible alors qu'au moment où la Saskatchewan et l'Alberta entrent dans la Confédération, on compte plus de 250 000 personnes dans chacune de ces deux provinces. Lors d'une cérémonie marquant la création de l'Alberta, plus de 10 000 personnes sont réunies à Edmonton. À cette occasion, le premier ministre du Canada, Wilfrid Laurier, en profite pour clamer «toute l'admiration qu'il ressentait pour les progrès faits par le Nord-Ouest canadien. Winnipeg est aujourd'hui la troisième ville de la Puissance et dans cette course, elle a dépassé l'historique cité de Champlain (Québec). Dans le développement si rapide du pays on voit se manifester l'énergie et l'entreprise admirable du peuple canadien du Nord-Ouest, et de si beaux efforts ne sauraient demeurer stériles; la preuve du contraire est faite.» L'ajout de l'Alberta et de la Saskatchewan sera le dernier à la Confédération canadienne jusqu'à l'arrivée de Terre-Neuve, en 1949.


En référence: La Presse, 1er septembre 1905, p.1, 5 septembre 1905, p.9. Craig Brown (sous la direction de), Histoire générale du Canada, Montréal, Boréal, 1990, p.458-470. L'Encyclopédie du Canada: édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.49-56, 2224-2230.
En complément: Don Gillmor, Achille Michaud et Pierre Turgeon, Le Canada, une histoire populaire : de la Confédération à nos jours, Saint-Laurent, Fides, 2001, p.52-87. Robert Rumilly, Histoire de la province de Québec: Les écoles du Nord-Ouest, Montréal, Éditions Bernard Valiquette, 1944, p.12-54.
Crédits pour la photo: Année: 1905. © nd Auteur: inconnu. Commanditaire: Saskatchewan Archives Board photograph. Référence: Archives publiques du Canada.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke