Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Premier engagement de Félix Leclerc en France


Félix Leclerc, chansonnier et écrivain

22 décembre 1950

Félix Leclerc se produit sur les planches du théâtre ABC à Paris, en première partie des Compagnons de la chanson. Son premier contrat de chansonnier, qui lui avait été proposé par l'impressario Jacques Canetti, devait durer trois semaines. Mais Leclerc chantera pendant 14 mois au cabaret de Canetti, «Aux trois baudets». Cet engagement sera suivi de deux ans de tournées en France, en Europe et au Moyen-Orient.

Après avoir écrit de la poésie, des contes, du théâtre et des chansons qui n'atteignent une popularité qu'auprès d'un public d'initiés au Québec, Félix Leclerc se fait proposer un contrat par l'impressario français Jacques Canetti. C'est Jacques Normand qui fait entendre Leclerc à Jacques Canetti. Celui-ci vient régulièrement au Québec pour découvrir de nouveaux talents «canadiens». Séduit par le talent de Félix, Canetti lui fait enregistrer douze chansons dans les studios de CKVL et signe avec lui un contrat exclusif de cinq ans, sur étiquette Polydor. Le 20 février 1951, Félix Leclerc reçoit un des grands prix du disque français pour sa chanson «Moi, mes souliers». Après un séjour de trois ans en France, il reviendra au Québec où il recevra un accueil triomphant.


En référence: La Presse, 22 février 1951, p.20. Robert Thérien, Isabelle D'Amours, Dictionnaire de la musique populaire au Québec 1955-1992, IQRC, 1992. Roger Chamberland, André Gaulin, La Chanson québécoise, de la Bolduc à aujourd'hui, . Nuit blanche, 1994. Robert Giroux, Constance Havard, Rock La Palme, Le guide de la chanson québécoise, Triptyque, 1991. Robert Léger, La chanson québécoise en question, Coll. «En question», Montréal, Québec/Amérique, 2003, p.40-41.
En complément: Jean-Noël Samson, Félix Leclerc, Montréal, Fides, 1967, 87 p. Andrée Leclerc, Félix Leclerc : ou Mes 25 années dans l'intimité de Félix Leclerc, Montréal, Éditions de l'Homme, 1968, 157 p. Marguerite Paulin, Félix Leclerc : filou, le troubadour, Montréal, XYZ éditeur, 1998. 181 p. Marcel Brouillard, Félix Leclerc : l'homme derrière la légende, Montréal, Éditions Québec/Amérique, 1994, 361 p.
Crédits pour la photo: Année: 1952. © La Presse Auteur: Inconnu. Commanditaire: La Presse. Référence: Archives de La Presse.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke