Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


7 décembre 1900
Parent consolide la majorité libérale

Simon-Napoléon Parent, premier ministre du Québec

Les libéraux de Simon-Napoléon Parent remportent les élections générales avec 53,1 % des voix. Ils font élire 67 députés à l'Assemblée législative du Québec contre seulement sept pour leurs plus proches rivaux, les conservateurs d'Edmund-James Flynn.

Il s'agit d'une première victoire pour Simon-Napoléon Parent depuis qu'il a remplacé Félix-Gabriel Marchard au poste de premier ministre, le 3 octobre 1900. Celui-ci est décédé le 25 septembre alors qu'il était en fonction. Marchand profite de la popularité des libéraux fédéraux et du premier ministre Wilfrid Laurier qui a obtenu la confiance des électeurs canadiens lors des élections du 7 novembre. Les résultats du vote démontrent une légère progression des libéraux à l'Assemblée législative, puisqu'ils avaient remporté 51 sièges, avec 54,3 % des voix, lors des élections générales de 1897.



Répartition des sièges
PartiN%
Parti libéral du Québec (PLQ)6790,54
Parti conservateur (CON)79,46
Total74100.00

Répartition des votes
PartiN%
Parti libéral du Québec (PLQ)54 95753,15
Parti conservateur (CON)43 27741,85
Libéral indépendant (LII)2 9062,81
Conservateur indépendant (CONI)1 4381,39
Indépendant (IND)8240,80
Total103 402100.00


Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke