Les chefs du Parti québécois

 
Le Parti québécois, qui voit le jour en 1968, est une formation politique dont l'objectif premier est la réalisation de la souveraineté du Québec. Plusieurs de ses chefs, qui ont occupé le poste de premier ministre -René Lévesque, Lucien Bouchard, etc.-, figurent parmi les personnalités politiques les plus marquantes de leur génération.

1968
Ouverture du congrès de fondation du Parti québécois
Lors d'un congrès de quatre jours qui se déroule au petit Colisée de Québec, le Mouvement souveraineté-association (MSA) de René Lévesque et le Ralliement national (RN) de Gilles Grégoire fusionnent pour fonder une nouvelle formation politique indépendantiste : le Parti québécois (PQ).
Cliquez pour en savoir plus.


1985
Élection de Pierre Marc Johnson au poste de chef du Parti Québécois
À l'âge de 39 ans, Pierre Marc Johnson succède à René Lévesque au poste de chef du Parti québécois (PQ). Il obtient 58,7 % des voix lors du scrutin organisé par le PQ auprès de ses membres. Cette campagne à la direction aurait amené 55 000 nouvelles adhésions au parti.
Cliquez pour en savoir plus.


1988
Accession de Jacques Parizeau à la présidence du Parti québécois
L'ex-ministre des Finances dans le gouvernement de René Lévesque , Jacques Parizeau , devient président du Parti québécois (PQ). Son avènement à la tête du PQ marque un virage vers un discours plus souverainiste que celui de son prédécesseur, Pierre Marc Johnson .
Cliquez pour en savoir plus.


1996
Assermentation de Lucien Bouchard au poste de premier ministre du Québec
Trois mois après l'annonce de la démission de Jacques Parizeau , l'ancien chef du Bloc québécois, Lucien Bouchard , lui succède au poste de premier ministre du Québec.
Cliquez pour en savoir plus.


2001
Accession de Bernard Landry à la présidence du Parti québécois
La démission du premier ministre Lucien Bouchard entraîne la tenue d'une course au leadership au Parti québécois (PQ). Le 24 février, une des têtes d'affiche du PQ, Bernard Landry annonce officiellement qu'il sera candidat à la succession du chef démissionnaire.
Cliquez pour en savoir plus.


2005
Élection d'André Boisclair au poste de chef du Parti québécois
Après avoir dominé tous les sondages effectués au cours de la campagne, André Boislcair remporte la course au leadership du Parti québécois (PQ) dès le premier tour de scrutin. Il obtient 53,7 % des voix contre 30,6 % pour sa plus proche rivale, Pauline Marois.
Cliquez pour en savoir plus.


2007
Accession de Pauline Marois au poste de chef du Parti québécois
Aucun opposant ne s'étant manifesté, Pauline Marois succède à André Boisclair à la tête du Parti québécois (PQ). L'événement est souligné lors d'une cérémonie qui se déroule au Capitole de Québec en présence de 800 militants péquistes, dont l'ancien premier ministre Jacques Parizeau.
Cliquez pour en savoir plus.


2015
Élection de Pierre Karl Péladeau au poste de chef du Parti québécois
Un peu plus d'un an après son arrivée en politique active, l'homme d'affaires Pierre Karl Péladeau est élu chef du Parti québécois (PQ). Il remporte la victoire dès le premier tour avec 57,6% des voix contre 29,2% et 13,2% respectivement pour ses deux opposants, les ex-ministres Alexandre Cloutier et Martine Ouellet.
Cliquez pour en savoir plus.


-
  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle Perspective monde