Des jalons du cinéma québécois

 
Du Ouimetoscope aux prix Jutra, en passant par la création de l'Office national du film, quelques-unes des principales étapes qui ont marqué l'évolution du cinéma au Québec depuis le début du XXe siècle.

1906
Ouverture du premier cinéma à Montréal
Léo-Ernest Ouimet ouvre la première salle de cinéma à Montréal, que l'on surnomme le Ouimetoscope. Il s'agirait de la première salle consacrée exclusivement au cinéma à travers le monde.
Cliquez pour en savoir plus.


1927
Dépôt du rapport du juge Louis Boyer sur le cinéma
D'abord commandé par le gouvernement qui veut faire la lumière sur l'incendie du Laurier Palace, une salle de cinéma qui a brûlé le 9 janvier 1927, ce rapport s'étend également sur la moralité du cinéma.
Cliquez pour en savoir plus.


1939
Création de l'Office national du film
Une loi fédérale créé l'Office national du film (ONF), un organisme qui sera à l'origine de centaines de films, documentaires et autres productions cinématographiques canadiennes.
Cliquez pour en savoir plus.


1956
Déménagement de I'Office national du film à Montréal
L'Office national du film (ONF) déménage ses bureaux d'Ottawa à Montréal. Cette mesure contribuera à augmenter la production de langue française.
Cliquez pour en savoir plus.


1960
Création du Festival international du film de Montréal
Ce Festival a lieu au cours de l'été 1960, une période marquée par le déblocage et la naissance des cinémas d'art et d'essai au Québec.
Cliquez pour en savoir plus.


1963
Création de la Cinémathèque canadienne
La mission principale de la Cinématique canadienne consiste à assurer la conservation et la documentation du patrimoine cinématographique et télévisuel québécois. Cette institution, qui a pignon sur rue à Montréal, se donne de plus le mandat de veiller à une meilleure diffusion afin de permettre au plus grand public possible d'avoir accès à ce patrimoine.
Cliquez pour en savoir plus.


1967
Présentation de la Rétrospective mondiale du cinéma d'animation
Dans le cadre du 8e et dernier Festival international du film de Montréal et à l'occasion de l'Exposition Universelle de 1967, une rétrospective est organisée par la Cinémathèque québécoise afin de rendre hommage aux grands films d'animation créés à travers le monde, des origines du cinéma à 1967.
Cliquez pour en savoir plus.


1970
Mise en nomination de l'actrice Geneviève Bujold pour un Oscar
L'actrice québécoise Geneviève Bujold est mise en nomination par l'Académie américaine du cinéma pour l'Oscar de la meilleure interprète féminine.
Cliquez pour en savoir plus.


1975
Dépôt d'un projet de loi sur l'abolition de la censure au cinéma
Le ministre des Affaires culturelles du Québec, Denis Hardy, dépose un projet de loi favorable à l'abolition de la censure au cinéma.
Cliquez pour en savoir plus.


1977
Début du Festival canadien des films du monde à Montréal
Le Festival canadien des films du monde, présidé par Serge Losique, deviendra en 1978 le Festival des films du monde. Cet événement qui, à sa première année, ne comprend pas un volet compétitif, attire chaque année des milliers de cinéphiles.
Cliquez pour en savoir plus.


1978
Début de l'émission «La Course autour du monde»
Lors de ses premières saisons, «La Course autour du monde» est organisée en collaboration avec les Communautés des télévisions francophones et présentée sur la chaîne Radio-Canada.
Cliquez pour en savoir plus.


1982
Obtention d'un Oscar par le cinéaste Frédéric Back
Le cinéaste d'animation Frédéric Back reçoit cet hommage de l'industrie américaine du cinéma pour son court métrage «Crac!». Originaire de Strasbourg, Back était entré au service de Radio-Canada lorsque celle-ci a ouvert ses portes, en 1952.
Cliquez pour en savoir plus.


1983
Fin des activités de la Direction générale du cinéma et de l'audiovisuel
Après près de quarante ans de service, le Direction générale du cinéma et de l'audiovisuel (DGCA), d'abord connue sous le nom de Service de ciné-photographie (SCP) de 1941 à 1961, puis de l'Office du film du Québec (OFQ), de 1961 à 1975, cesse ses activités. Les oeuvres réalisées par les divers gouvernements sont alors confiées aux Archives nationales du Québec.
Cliquez pour en savoir plus.


1986
Obtention d'un prix par le film «Le déclin de l'empire américain» de Denys Arcand
La quinzaine des réalisateurs, tenue à Cannes, est inaugurée par le long métrage de Denys Arcand, «Le déclin de l'empire américain».
Cliquez pour en savoir plus.


1987
Mise en nomination du film «Le déclin de l'empire américain» pour l'Oscar du meilleur film de langue étrangère
Le film «Le déclin de l'empire américain» du cinéaste Denys Arcand est mis en nomination par l'Academy of Motion Picture, Arts and Science en prévision de la soirée des Oscars qui se tiendra le 30 mars.
Cliquez pour en savoir plus.


1995
Adoption du décret créant la Société de développement des entreprises culturelles
Société d'État relevant du ministère de la Culture et des Communications du Québec, la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) favorise l'implantation et le développement des entreprises culturelles au Québec. De plus, elle travaille à soutenir les entreprises culturelles québécoises dans leurs ambitions d'exportation.
Cliquez pour en savoir plus.


1999
Présentation du gala des prix Jutra
Les artisans du cinéma québécois sont honorés lors de la première remise des prix Jutra, nommés en l'honneur du défunt cinéaste Claude Jutra.
Cliquez pour en savoir plus.


2004
Remise de l'Oscar du meilleur film étranger à la production québécoise «Les invasions barbares»
Il s'agit d'une semaine fertile en émotions pour le cinéaste Denys Arcand qui voit son film, «Les invasions barbares», honoré par trois prix Césars (cinéma français) et quatre prix Jutra (cinéma québécois), avant de recevoir la consécration à Hollywood avec la remise du prix du meilleur film étranger.
Cliquez pour en savoir plus.


2009
Obtention de prix au Festival de Cannes pour le film «J'ai tué ma mère»
Un jeune cinéaste québécois, Xavier Dolan, se met en évidence à la quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes en remportant trois prix pour son long métrage «J'ai tué ma mère».
Cliquez pour en savoir plus.


2010
Première du film « Incendies » de Denis Villeneuve au festival de Venise
Présenté en première mondiale au festival de Venise (la Mostra), le film « Incendies » de Denis Villeneuve est accueilli chaleureusement par le public et la critique.
Cliquez pour en savoir plus.


2011
Première du film « Monsieur Lazhar »
La première du film « Monsieur Lazhar » a lieu au Cinéma Impérial de Montréal, en guise de cérémonie de clôture du 40e Festival du nouveau cinéma.
Cliquez pour en savoir plus.


2013
Nominations québécoises à la soirée des Oscars
Le cinéma québécois est à l'honneur alors que deux films, « Rebelle » de Kim Nguyen et le court métrage « Henry » de Yan England, sont respectivement en nomination pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère et celui du meilleur court métrage.
Cliquez pour en savoir plus.


2014
Obtention du Prix du jury au Festival de Cannes pour le film « Mommy » de Xavier Dolan
À la première participation d'un de ses films en compétition au Festival de Cannes, le réalisateur québécois Xavier Dolan obtient le Prix du jury pour le long métrage « Mommy ». Dolan, 25 ans, partage cet honneur avec une légende du cinéma, Jean-Luc Godard, primé pour « Adieu au langage ».
Cliquez pour en savoir plus.


-
  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle Perspective monde