Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Giffard

La croissance de Giffard, une banlieue de Québec qui se développe autour de l'asile Saint-Michel-Archange, amène son détachement de la paroisse Notre-Dame-de-la-Miséricorde-de-Beauport en 1912. Nommée en l'honneur de Robert Giffard, le premier seigneur colonisateur de la Nouvelle-France, cette municipalité de village se développe et obtient le statut de cité en 1954. Une vingtaine d'années plus tard, en 1976, Giffard se joint à Beauport, Courville, Sainte-Thérèse-de-Lisieux, Saint-Michel-Archange et Villeneuve pour former ce que l'on appellera le Grand Beauport. Le nom de Robert Giffard reste néanmoins immortalisé par l'hôpital qui porte son nom, un centre d'envergure où l'on retrouve 1 825 lits. Population:
1921 1254
1931 3573
1941 4909
1951 8097
1961 10129
1971 13135


Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke