Saint-Hyacinthe

 

Saint-Hyacinthe

Carte Saint-Hyacinthe Le peuplement de cette région riche en terres agricoles commence à l'époque de la Nouvelle-France. C'est au milieu du XIXe siècle que Saint-Hyacinthe obtient le statut de village (1849), puis de ville (1850). Traversée par la rivière Yamaska, qui favorise son industrialisation, elle profite également, à la même époque, d'une liaison ferroviaire qui accélère son développement. À une agriculture prospère se greffe une économie de services et une industrie dynamique qui comprend quelques beaux fleurons, dont la manufacture d'orgues Casavant, établie en 1837. Le textile tient également une place importante dans cette ville à l'identité francophone dont la notoriété continue néanmoins de reposer sur sa vocation agro-alimentaire. Déjà desservie par une quantité importante d'institutions d'enseignement, Saint-Hyacinthe s'enorgueillit au cours du XXe siècle de l'ajout d'une école technique, d'une école des textiles, d'une école de médecine vétérinaire et d'un cégep, en 1968. En 1976, La Providence, Saint-Joseph, Douville et Saint-Hyacinthe fusionnent pour former la nouvelle ville de Saint-Hyacinthe. Population:
1921 10859
1931 13448
1941 17798
1951 20236
1961 22354
1971 24560
1976 37500
1981 38246
1986 38600
1991 40500
1996 38981
  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle Perspective monde