Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Sorel

Carte Sorel La pénétration française dans ce territoire situé à l'embouchure de la rivière Richelieu remonte aux débuts de la Nouvelle-France. Il sera connu sous plusieurs noms, dont William-Henry, entre 1787 et 1860, avant que celui de Sorel ne soit officiellement retenu. Les rivalités entre Français et Amérindiens et le passage de nombreux Loyalistes marquent son histoire avant que le transport maritime de devienne la base de son développement économique. Bien située pour profiter du trafic entre les villes portuaires du Saint-Laurent et le lac Champlain, Sorel connaît une activité intense. Au XXe siècle, le fer, le textile et la construction de bateaux contribuent à la prospérité du «pays du Survenant», un surnom qu'on accole parfois à la région soreloise en référence au roman «Le Survenant» de Germaine Guèvremont, publié en 1945. Sorel s'impose aussi comme le centre administratif de la région du Bas-Richelieu. En mars 2000, elle fusionne avec sa voisine, Tracy, créant une nouvelle agglomération qui porte le nom de Sorel-Tracy. Population:
1921 8174
1931 10320
1941 12251
1951 14961
1961 17147
1971 19345
1976 19666
1981 20347
1986 20500
1991 20100
1996 23248


Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke