Trois-Rivières

 

Trois-Rivières

Les Français tirent profit de son emplacement sur la rive du Saint-Laurent, à l'embouchure de la rivière Saint-Maurice, dès l'époque de la Nouvelle-France. Le commerce des fourrures y transite, l'exploitation forestière s'y développe et une initiative industrielle d'envergure y est lancée en 1735: les forges du Saint-Maurice. Reliée aux grandes villes de Québec et Montréal par un réseau routier, puis ferroviaire, Trois-Rivières, qui obtient le statut de ville au cours des années 1850, profite de sa géographie avantageuse pour entrer de plain-pied dans l'industrialisation. L'énergie de la Saint-Maurice alimente une quantité d'usines de pâtes et papiers, ce qui attire à Trois-Rivières une main-d'?uvre abondante et lui mérite le surnom de Capitale mondiale du papier. Le textile participe aussi à l'expansion de la ville qui, en 1908, est ébranlée par un incendie dévastateur. Malgré une baisse de rendement de ses industries traditionnelles et l'étalement urbain qui favorise le développement de la banlieue, Trois-Rivières continue d'assumer son rôle de capitale mauricienne après la Deuxième Guerre mondiale. La présence d'une Université du Québec, d'un aéroport, d'un secteur commercial actif et de services d'envergure régionale continuent d'en faire un pôle de croissance, ce qui se confirme au début du XXIe siècle avec la création de la grande ville de Trois-Rivières. Population:
1921 22367
1931 35450
1941 42007
1951 46074
1961 53477
1971 55870
1976 52518
1981 50446
1986 49900
1991 51800
1996 48419
  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle Perspective monde