Westmount

 

Westmount

Carte Westmount À partir du moment où les premiers colons s'y installent, au milieu du XVIIe siècle, ce territoire est connu sous plusieurs noms dont La Pierre Montagne, Notre-Dame-de-Grâce et Côte-Saint-Antoine. Le choix de Westmount, qui s'impose à partir de 1895, reflète bien la situation géographique de cette ville, sur le flanc sud-ouest du mont Royal, ainsi que la présence d'une importante population anglophone. Au cours du XXe siècle, Westmount devient une banlieue cossue de Montréal, une ville de petite dimension -à peine 4 kilomètres carrés- densément peuplée qui possède une réputation enviable pour ses espaces verts et sa qualité de vie. Au fil des ans, son nom reste d'ailleurs associé à l'opulence de l'élite anglophone, une image qui, à la fin du XXe siècle, ne reflète plus vraiment la réalité quotidienne des Westmountais qui forment une communauté de plus en plus hétérogène. Fusionnée à la Ville de Montréal en 2002, Westmount retrouve son statut de ville à la suite du référendum sur les «défusions» du 20 juin 2004. Population:
1921 17593
1931 24235
1941 26047
1951 25222
1961 25012
1971 23605
1976 22153
1981 20480
1986 19700
1991 20000
1996 20420
  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle Perspective monde