Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Fortin (1943-) Homme politique

Photo de Fortin

Né à Granby le 13 novembre 1943, André Fortin est titulaire d’un baccalauréat en pédagogie. Sa carrière politique débute en 1965 avec sa candidature dans Drummond-Arthabaska lors des élections fédérales pour le parti du Ralliement des créditistes. Il est défait par le libéral Jean-Luc Pépin. Entre 1965 et 1968, il est recruté par le chef Réal Caouette à titre de secrétaire particulier au sein du parti. Son poste lui permet d’acquérir une forte expérience politique et un sens du leadership qui lui permettent de remporter un siège pour la première fois dans Lotbinière aux élections de 1968, avec une courte majorité. À 24 ans, il devient le plus jeune député à siéger à Ottawa. Sa victoire lors des élections de 1972 est la plus importante de l’histoire de la région des Bois-Francs : il dégage une majorité de 11 531 votes. On dit alors de lui qu’il « ne veut pas combattre des hommes mais bien un système qu’il qualifie de pourri dans un pays considéré comme très riche ». Il conserve cette majorité lors de sa réélection en 1974. Durant un congrès tenu à Ottawa, en 1976, il est élu au poste de chef du parti à l’issu d’un troisième tour de scrutin, succédant ainsi à Réal Caouette. À 32 ans, il est alors le plus jeune chef d’un parti fédéral. Dans son programme, il défend une vision démocratisée du système de son parti pour en faire une fédération pancanadienne d’associations créditistes et tend la main aux membres de l’ouest du Canada. André Fortin meurt inopinément le 24 juin 1977 dans un accident au volant de sa voiture.


En référence: Caouette, Réal, Réal Caouette vous parle, Éditions du Caroussel, 1962, 96 pages. Caouette, Réal, Réal Caouette vous répond… : vingt-quatre importants extraits de la correspondance du chef du Ralliement créditiste, éditions Regards, 1971, 157 pages; Pelletier, Réjean, Partis politiques au Québec, Hurtubise Hmh, 1976, 299 pages; Ralliement créditiste, Le crédit social : cours d’orientation politique : philosophie sociale, réformes économiques, organisation politique, Ralliement créditiste, 1964; Russell Mallory, James, Social credit and the federal power in Canada, University of Toronto Presse, 1976, 204 pages.

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke