Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Jean-Paul Riopelle (1923-) Artiste

Photo de Jean-Paul Riopelle

Cet artiste originaire de Montréal reçoit sa formation par deux maîtres différents: le peintre académique Henri Bisson et le surréaliste Paul-Émile Borduas. Peu après la sortie du «Refus global», dont il est signataire, il s'installe à Paris où il développe son art et connaît la consécration. Il utilise différents moyens d'expression dont l'encre sur papier, l'aquarelle, la lithographie, le collage, sans jamais délaisser l'huile. À la fin des années 60, il réalise plusieurs sculptures destinées à des lieux publics dont la fontaine scultpure du stade Olympique de Montréal. La découverte du Grand Nord québécois le pousse à explorer le noir et blanc pour la série «Icebergs». Parmi ses créations, soulignons le tableau «Point de rencontre» (1963), la série «Hiboux», celle des «Oies blanches» et l'«Hommage à Rosa Luxembourg» (1992). En 1981, il reçoit le prix Paul-Émile-Borduas pour l'ensemble de son oeuvre. Lorsque son décès survient, en 2002, sa notoriété est telle que plusieurs observateurs parlent de lui comme du plus grand créateur que le Québec ait connu dans le domaine des arts visuels.


En référence: Hélène Billy, Riopelle, Montréal, Art global, 1996, 354 p.

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke