Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Ernest Rutherford (1871-) Physicien

Photo de Ernest Rutherford

Néo-Zélandais de naissance, c'est lors de son passage de sept ans à Montréal qu'il fait des découvertes qui marqueront le domaine de la physique expérimentale. Ce brillant scientifique devient titulaire de la Chaire Macdonald de physique de l'Université McGill en 1898. Durant son séjour à McGill, il écrit 80 articles scientifiques. Puis, en 1902, il élabore la théorie de la désintégration de l'atome qui révolutionnera la science moderne, ce qui lui vaut en 1904 la médaille Rumford de la Royal Society of London. En 1907, il accepte une Chaire à l'Université de Manchester (Angleterre). Un an après, il reçoit le prix Nobel de chimie pour ses travaux faits à McGill. Toujours passionné par la science, il découvre le noyau de l'atome, puis devient président de la Royal Society (1925-1930). Il finira ses jours en Angleterre après une courte période de maladie.


En référence: N. Feather, Lord Rutherford, London, Priory Press Ltd, 1973, 195 p. Mark Oliphant, Rutherford Recollections of the Cambridge Days, New York, Elsevier Publications, 1972, 158 p. John Campbell, Rutherford : scientist supreme, Christchurch, N.Z., AAS Publications, 1999, 516 p. http://www.nobel.se/chemistry/laureates/1908/rutherford-bio.html

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke