Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Élection de Louis Laberge à la présidence de la Fédération des travailleurs du Québec

À la suite du décès de Roger Provost , Louis Laberge , du Syndicat des Machinistes, est élu président de la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ).

Laberge, un syndicaliste de 40 ans, l'emporte par une voix sur Fernand Daoust . Fait amusant, Daoust accédera au poste de secrétaire général de la centrale en 1969. Il formera avec Laberge un tandem qui mènera les destinées de la centrale jusqu'au début des années 90. Après sa victoire de 1965, Laberge sera réélu par acclamation à la présidence de la FTQ durant 27 ans. Au moment de sa première élection, cette centrale compte environ 140 000 membres.


En référence: Louis Fournier, Histoire de la FTQ 1965-1992: la plus grande centrale syndicale au Québec. Montréal, Québec/Amérique, 1994, p.15-19. Jacques Rouillard, Histoire du syndicalisme québécois, Montréal, Boréal, 1989, p.301-311.
En complément:Louis Laberge, Louis Laberge : le syndicalisme, c'est ma vie, Montréal, Québec/Amérique, 1992, 418 pages.
Responsable(s):

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke